dans Allemand
Affichages : 67

der Ritter und das EinhornCette année, nos 6e bilingues ont la chance de pouvoir participer au projet "Contes et légendes dans l’espace du Rhin supérieur". Cette action est menée avec le soutien financier de la Région Grand Est, du Conseil départemental du Bas-Rhin, du Conseil départemental du Haut-Rhin et de l’État.

logos

              De la maternelle au lycée, des centaines d’écoliers français et allemands ont découvert, transformé, raconté, créé et partagé des contes et histoires. Ils se retrouveront le 14 mai 2018 à Europapark pour clore en beauté ce projet.

C’est dans ce cadre que le 22 février, les élèves de 7b de la Realschule de Pfinztal, accompagnés de leur professeur d’allemand madame Ress, et nos 6e bilingues se sont réunis dans notre collège pour créer leur propre conte franco-allemand.

Après un bref mot de bienvenue, les participants ont découvert les fruits de leur travail sur la légende du Nideck. (En janvier, nous avons découvert la légende du Nideck grâce au théâtre d’ombres préparé par nos partenaires allemands. Le 1er février, nous sommes allés présenter aux primaires de Lauterbourg une version simplifiée de cette ballade de Chamisso sous forme de boîte à contes. Nous avons apporté des informations sur le Nideck pour les élèves allemands. De leur côté, ils nous ont apporté des informations sur l’écrivain franco-allemand Chamisso.) Les 6e bilingues ont proposé un quiz sur des personnages des contes de Grimm.

Les élèves ont pu faire véritablement connaissance en petits groupes après s’être retrouvés dans la salle entre membres d’un même conte grâce à un jeu de cartes. Les élèves français ont fait une visite guidée du collège à leurs partenaires allemands du même groupe.

L’objectif de la journée a alors démarré : en petits groupes mixtes, les 42 élèves sont devenus eux-mêmes conteurs. Chaque groupe a proposé un scénario de conte. Les élèves ont voté pour le meilleur. Dans l'histoire, une licorne cupide vole le trésor du roi, kidnappe son ennemi juré le chevalier, le retient dans un cachot, d'où le chevalier s'échappera grâce à un corbeau qui parle.

Après un bon repas pris tous ensemble à la cantine, les participants ont réalisé leur conte franco-allemand. Les groupes se sont réparti l’écriture des scènes de l’intrigue. Puis les élèves ont décidé des accessoires, des costumes, des acteurs, des voix-off avant le tournage. Une version filmée sera en effet présentée à un plus large public à l‘Europapark à Rust le 14 mai.

"Tout est bien qui finit bien !" fut le mot de la fin prononcé en chœur.

                                                                                                                                                   Mme Abbé

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter
dans Allemand
Affichages : 133

Venez ouvrir chaque jour une nouvelle page de notre calendrier de l’Avent !

Certains jours, de petits cadeaux seront à gagner.

Cette année, nous marquons de manière ludique les 500 ans de la Réforme protestante, mouvement initié par Martin Luther, à travers un nouveau projet eTwinning interdisciplinaire et européen. Nos partenaires viennent du Nord et du Sud-Ouest de l’Allemagne ainsi que d’Italie.

Viel Spaß!

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter
dans Allemand
Affichages : 305

label qualite projetQuelle reconnaissance du projet mené par les 5e et les 4e bilingues avec leurs partenaires de la 8a de Bad Bergzabern durant toute l’année scolaire 2016-2017, d’abord par le label de qualité nationale puis par ce prix obtenu au concours national eTwinning dans la catégorie « premier projet – collège ». La remise des prix se tiendra prochainement au ministère de l’Education Nationale. A cette occasion, deux élèves représentant le groupe, accompagnés de leur professeur madame Abbé, présenteront eux-mêmes notre projet „Créons et faisons vivre notre quartier franco-allemand dans les villages frontaliers de Scheibenhard et Scheibenhardt. Une simulation globale.“

eTwinning est un dispositif européen créé en 2005 à l’initiative de la commission européenne, pour mener des projets pédagogiques avec des classes d’établissements situés dans les 33 pays partenaires. Il est mentionné à plusieurs reprises dans les instructions officielles du ministère de l’Education nationale et sur le site Eduscol.

Félicitations aux élèves pour leur implication, la qualité de leurs productions et pour avoir fait vivre l’esprit européen à travers ce projet !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter
dans Allemand
Affichages : 190

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter
Remonter